Le film "0,466666667 minutes" (ou 28sec) est l'équivalent au cinema d'un plan-séquence.
le résultat brut,sans aucun montage, de différentes techniques de datamoshing et de l'exploitation des artefacts de compression de plusieurs formats video. 28 secondes d'agonie numérique d'un génocide de pixels(!)
L'idée étant ensuite de composer et adapter le sound-design sur cette structure imposée, d'utiliser cette contrainte formelle pour générer une structure musicale originale et imprévue, basée sur les mouvements et dégradations du fichier video corrompu.
Tous les sons utilisés et manipulés, proviennent uniquement de field recordings* ( en utilisant différents types de microphones) et de glitchs audio venant de divers appareils électroniques et de distorsions numériques.

*Le field recording, ou enregistrement de terrain, est une pratique apparue logiquement à la fin du xixe siècle avec l'invention de systèmes d'enregistrement, de plus en plus portables. Peu à peu, le studio perd de sa fatalité et l'homme peut partir par les chemins pour capter quantité de musiques et de sons.

Dadaïst glitch sur soundcloud.com : D̀4͝F͟4̸K̷3-P͞4N̵D̕4̸





Plus d'infos sur vimeo.com : ᴧᴎʈoɨᴎ ɱᴧᴙᴙoᴎcɭᴇʂ










Clear